Imprimer
arbre fruitier kumquat

Kumquat : plantation, entretien et récolte

Publié le 16 avr. 2019

Le kumquat est un petit arbre fruitier très décoratif et assez rustique qui se plaît en pleine terre comme en pot. Il offre une touche d’exotisme parfumée aux terrasses, balcons ou vérandas. Ses fruits acidulés et sucrés se consomment avec la peau !

Le kumquat est un petit arbre fruitier très décoratif et assez rustique qui se plaît en pleine terre comme en pot. Il offre une touche d’exotisme parfumée aux terrasses, balcons ou vérandas. Ses fruits acidulés et sucrés se consomment avec la ...

Voir

Présentation du kumquat

Fortunella

Fortunella

Le kumquat ou Fortunella est un agrume originaire de Chine qui a longtemps appartenu au genre botanique Citrus qui comporte les espèces citronnier, oranger ou mandarinier. Il tient son nom d’un botaniste écossais du XIXe siècle Robert Fortune. Le genre Fortunella compte moins d’une dizaine d’espèces d’arbres ou arbustes persistants et compacts à la ramure fine pourvus parfois d’épines rigides. Sa croissance est plus ou moins lente selon l’espèce. Le petit arbre, de 2 à 3,50 m de hauteur en pleine terre, prend naturellement un port arrondi et harmonieux. Ses feuilles ovales sont coriaces et d’un beau vert brillant. Le kumquat fleurit à la fin du printemps produisant une multitude de fleurs blanc pur très odorantes, groupées en petits bouquets. Elles sont suivies de petits fruits (3 à 4 cm) comestibles orange vif à maturité au cours de l’automne. Ronds ou ovales, selon l’espèce, les fruits du kumquat ont une peau tendre, fine et sucrée et une chair acidulée.

Le kumquat se distingue des autres agrumes par sa meilleure rusticité, supportant jusqu’à -10 °C. Cultivé en pot, sa rusticité est toutefois plus faible (-2 °C).

Installez-le en pleine terre à côté d’autres agrumes comme le citronnier ou le calamondin. Amplifiez le côté asiatique de sa beauté en l’accompagnant d’un érable du Japon et de bambous à cannes noires ou jaune vif.

Si vous le cultivez en bac, installez-le sur la terrasse ou le balcon. Ailleurs que dans le Midi, hivernez-le dans une pièce non chauffée de la maison, dans la véranda ou la serre. L’été, ornez sa base s’il est greffé sur tige, demi-tige ou quart de tige avec une collerette de pétunias à petites fleurs ou de capucines.

Variétés de kumquat

Deux espèces de kumquat sont généralement proposées au jardinier. Le kumquat a été beaucoup hybridé avec d’autres agrumes donnant notamment naissance au calamondin, croisé avec le mandarinier.

- Fortunella margarita ou kumquat long : c’est le plus cultivé. Sa ramure est sans épine. Sa croissance est plutôt rapide et vigoureuse. Nombreux fruits ovales modérément sucrés. Rusticité : -12 °C.

- Fortunella japonica ou kumquat rond : sa croissance est plutôt lente. Sa ramure est épineuse. Il produit des fruits ronds à la peau plus sucrés que le précédent. Rusticité : -8 °C.

Plantation du kumquat

Où planter le kumquat ?

Sol

Comme tous les agrumes, le kumquat se plaît dans un sol léger, humifère, frais en été, mais bien drainé, neutre à légèrement acide. Installez-le en pleine terre seulement dans les régions à climat doux où les gelées sont rares et de courte durée.

Exposition

Offrez-lui un emplacement très lumineux, chaud et abrité des courants d’air pour une floraison et une fructification optimales. Dans le Sud, une exposition légèrement ombragée est possible. Si vous le cultivez en pot, sortez-le à l’extérieur toute la belle saison pour favoriser la fructification. Celle-ci est favorisée aussi par un été long et chaud.

Quand planter le kumquat ?

Installez-le en pleine terre au printemps. La plantation en pot est possible toute l’année, mais elle est préférable à la belle saison (printemps et été).

Comment planter le kumquat ?

En pleine terre

1 - Désherbez et ameublissez la terre en profondeur. Amendez-la avec du terreau de feuilles, du compost mûr et du sable grossier, des graviers ou des billes d’argile pour améliorer le drainage.
2 - Réhydratez la motte du kumquat dans une bassine d’eau durant une dizaine de minutes.
3 - Plantez-le de façon à ce que le haut de la motte coïncide avec le niveau du sol. Arrosez généreusement.

En pot

1 - Utilisez un contenant de 40 cm de côté ou de diamètre au minimum, impérativement percé de trous de drainage.
2 - Placez une couche de billes d’argile sur ¼ de la hauteur du pot pour améliorer le drainage.
3 - Comblez avec un terreau spécial agrumes ou plantes méditerranéennes.
4 - Arrosez copieusement et paillez pour limiter la fréquence des arrosages.

Planter un kumquat en pot (vidéo)

Entretien du kumquat

Arrosage du kumquat

En pleine terre

Assurez la reprise et un enracinement en profondeur en arrosant régulièrement et copieusement les deux premiers étés. Les étés suivants, soutenez la fructification et la croissance en arrosant pendant les périodes sèches. Il supporte toutefois mieux que les autres agrumes des périodes de sécheresse grâce à son feuillage coriace. Inutile d’arroser en hiver. L’eau du ciel suffit

En pot

En été, maintenez le substrat frais en arrosant fréquemment. Les jours les plus chauds, vaporisez le feuillage le soir à l’eau de pluie. Pendant l’hiver, adaptez l’arrosage du kumquat à la température en veillant à laisser sécher la surface du terreau entre deux arrosages.

Fertilisation

En pleine terre

Apportez un engrais spécial agrumes au début du printemps.

En pot

Fertilisez avec un engrais spécial agrumes tous les 15 jours de mai à août. Rempotez tous les 2 à 3 ans en fin d’hiver. Surfacez en changeant les premiers centimètres de terreau les années sans rempotage. Attendez un mois avant de fertiliser à nouveau après un rempotage.

Protection hivernale

En pleine terre

Le kumquat en pleine terre résiste à des températures de -8 à -12 °C, mais de courte durée. Hors climat doux, où les gelées sont rares ou brèves, la culture en pot est préférable. Les premières années après sa plantation, le kumquat est plus sensible au froid. Paillez son pied et recouvrez sa ramure à l’aide d’un voile d’hivernage si un gel intense est annoncé.

En pot

Rentrez le kumquat dans la véranda ou une pièce claire non chauffée de la maison. S’il passe l’été à l’extérieur, rentrez-le dès que les températures passent sous les 8 °C. Laissez-le à une température comprise entre 8 et 12 °C tout l’hiver.

Taille du kumquat

Selon sa croissance et sa vigueur, taillez-le seulement si nécessaire pour lui conserver un port ramifié. La taille du kumquat se pratique à l’automne juste après récolte des fruits. Pincez les extrémités des pousses de l’année. Le kumquat est greffé : vérifiez que des gourmands (rameaux verticaux et vigoureux) n’apparaissent pas sur le porte-greffe. Si c’est le cas, supprimez-les.

Multiplier le kumquat

La multiplication du kumquat se fait par greffage et est une affaire de professionnels.

Attaques et maladies du kumquat

Si les conditions de luminosité, de chaleur et d’arrosage sont respectées, le kumquat bénéficie d’une belle santé.

En atmosphère confinée (véranda, pièce de la maison, serre), le kumquat peut être la proie de parasites comme les araignées rouges et les cochenilles. Surveillez régulièrement le feuillage (endroit et envers) pour débusquer les insectes. Nettoyez les feuilles à l’aide d’un coton humide pour supprimer les parasites. Si les attaques persistent, utilisez un insecticide naturel

Récolte et conservation du kumquat

Récolte

Récoltez les fruits du kumquat en hiver au fil des besoins lorsqu’ils sont parfaitement mûrs (couleur orange vif de leur peau). Ils se détachent alors sans difficulté. Attention, les fruits sont plus sensibles au froid que l’arbre. Ils gèlent à -4 °C.

Conservation

Après cueillette, conservez les fruits du kumquat à température ambiante dans le compotier ou au frais dans le réfrigérateur et utilisez-les rapidement.

Utilisation en cuisine

Les kumquats sont des agrumes à la saveur douce, acidulée, légèrement amère. Ils se dégustent entiers, avec leur peau crue, sitôt cueillis, dans une salade de fruits ou en décoration de gâteaux ou de glace.

Cuits, ils apportent une note acidulée, originale et exotique dans les viandes en sauce, les marinades de poissons, les vins, les confitures, les gelées, les sirops, les fruits confits, les tartes, les crèmes, les sorbets…

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou l’entretien d’un kumquat ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris