Imprimer
courges

Comment tailler les courges et potirons ?

Publié le 17 déc. 2020

Les courges et les potirons sont des cucurbitacées à végétation généralement « coureuse » qui gagnent à être taillées pendant leur croissance. Apprenez à jouer du sécateur judicieusement et au bon moment pour des récoltes précoces et abondantes.

Les courges et les potirons sont des cucurbitacées à végétation généralement « coureuse » qui gagnent à être taillées pendant leur croissance. Apprenez à jouer du sécateur judicieusement et au bon moment pour des récoltes précoces et abonda

...
Voir

Pourquoi tailler les courges et les potirons ?

Potiron

Le Potiron.

Vous avez semé ou repiqué vos plants de citrouilles, courges et autres potirons au soleil, dans un sol chaud et riche, d’avril à juin selon la région. Après une germination ou une bonne reprise des plants, encouragée par des arrosages copieux, la végétation de ces espèces de cucurbitacées se développe à toute vitesse.

Pratiquer tailles et pincements sur les variétés de courges coureuses au bon moment permet alors :

D’obtenir ou sélectionner des fruits plus gros et souvent plus goûteux.

D’anticiper la récolte, surtout en région froide où les gels précoces grillent la végétation et ne permettent pas d’amener à maturité un nombre important de fruits.

De maîtriser et limiter l’expansion des tiges coureuses qui peuvent occuper beaucoup d’espace et gêner les autres légumes dans un petit jardin. Les tiges peuvent en effet s’allonger à plus de 10 m du pied ! Pour éviter de trop couper, pensez à les faire grimper sur des supports.

De favoriser le développement de jeunes feuilles plus actives dans la photosynthèse que les vieilles. Ce feuillage tout neuf soutient donc davantage la formation des fleurs et des fruits.

D’aérer un peu le feuillage et limiter l’apparition de maladies cryptogamiques grâce à l’évacuation rapide de l’humidité.

Attention :

ne taillez pas les variétés non coureuses, car elles n’émettent pas de tiges secondaires !

Tailler les courges en vidéo

Les étapes de la taille des courges coureuses

Potiron

Le Potiron.

La taille des potirons et courges se pratique en milieu de journée quand les tiges et les feuilles sont moins gorgées en eau et donc moins cassantes. La cicatrisation des plaies sera meilleure. Utilisez un sécateur aux lames bien aiguisées.

La taille se déroule à trois moments clés.

Étape 1 : Tailler les jeunes pieds de courge ou potiron

Le jeune plant de courge ou de potiron se taille lorsqu’il possède 4 à 5 feuilles (ne comptez pas les cotylédons qui sont les 2 premières feuilles développées par la plante).

Taillez le plant juste au-dessus de la deuxième feuille. Cette taille dite d’étêtage va supprimer le bourgeon apical du bout de la tige au profit des bourgeons axillaires, situés à l’aisselle des feuilles. Le plant va alors former deux tiges latérales.

Étape 2 : Tailler les tiges latérales

Lorsque les tiges latérales ont 7 à 8 feuilles, taillez-les après la cinquième feuille. Les bourgeons à l’aisselle des feuilles restantes vont donner de nouvelles tiges. Le plant de courge sera bien ramifié.

Vous pouvez disposer les tiges à votre guise pour faciliter l’entretien (arrosage, apport de compost).

Étape 3 : Tailler au-dessus des fruits

La courge et la majorité des cucurbitacées, produit des fleurs unisexuées sur le même plant (fleurs mâles et fleurs femelles distinctes). Les fleurs mâles se forment en premier et ne durent qu’une journée. Elles se renouvellent et sont produites en grande quantité attirant les insectes qui se chargent de porter le pollen jusqu’aux fleurs femelles. Pour ne pas nuire à la pollinisation, évitez de déranger les pollinisateurs ou d’arroser les fleurs épanouies.

Comment distingue-t-on les fleurs mâles et femelles ? La fleur mâle possède un long pédoncule et des étamines couvertes de pollen à l’intérieur.

La fleur femelle présente un pistil à l’intérieur et un ovaire sous forme de renflement arrondi à sa base. Après fécondation, il va se transformer en fruit.

fleur de courges

La fleur de la courge.

Une fois les fruits formés à partir des fleurs femelles fécondées, pincez les tiges des courges deux feuilles au-dessus des fruits pour concentrer la sève et les faire grossir. Conservez 4 à 6 fruits par pied de courge.

Si la saison est déjà bien avancée, n’hésitez pas à supprimer des rameaux fructifères et ne conservez que les deux fruits les plus gros du plant. Cela leur permettra d’arriver à maturité avant le gel. Une courge pas assez mûre se conserve mal.

Si le sol est humide, pensez à poser les courges sur un paillis, une grande tuile ou un cageot.

Vous avez des questions concernant la taille des courges coureuses ?

N’hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris