Imprimer
Coriandre

Coriandre : variétés, plantation et culture

Publié le 8 mars 2019

Aromatique ou épice, la coriandre est une des « fines herbes » indispensables dans le potager en été. Elle est aussi jolie que savoureuse et très facile à cultiver, en pleine terre comme en pot.

Aromatique ou épice, la coriandre est une des « fines herbes » indispensables dans le potager en été. Elle est aussi jolie que savoureuse et très facile à cultiver, en pleine terre comme en pot.


Présentation de la coriandre

feuilles coriandre

Feuilles de coriandre

Légère et gracieuse, ainsi apparaît la coriandre dans le jardin. Cette plante herbacée et annuelle forme une touffe évasée, dressée et très ramifiée dont les tiges s'ornent d'un feuillage plat plus ou moins découpé à la saveur… très particulière (certains en raffolent d'autres lui trouvent une odeur de punaise dérangée). Cette saveur a été longtemps très appréciée puisque la coriandre est utilisée dans de très nombreux pays d'Asie ou de la méditerranée, d'où ses surnoms de « persil arabe » ou « persil chinois ».

Mais c'est comme épice que la coriandre est cultivée depuis au moins le IIIe siècle av. J.-C. En effet, à ses fleurs en ombelles légères qui apparaissent environ 2 mois après le semis, succèdent des graines rondes très parfumées.

La coriandre trouve très facilement sa place dans le potager. On peut la cultiver en ligne, mais elle se mélange aussi très facilement avec divers légumes sur un même rang : carottes, betteraves, chou, laitue à couper… Ces associations sont d'autant plus intéressantes que la coriandre est une plante-hôte de nombreux auxiliaires. Ses fleurs nectarifères attirent notamment la mouche tachinaire dont les larves parasitent diverses chenilles : vers gris, vers blancs…

On dit par ailleurs que la présence de la coriandre améliorerait la saveur des légumes qui poussent à sa proximité : à tester !

Variétés de coriandre

Deux espèces représentent le genre Coriandrum, mais une seule espèce est commune dans les jardins (« sativum » signifiant « cultivé »).

Coriandre cultivée (Coriandrum sativum)

Description : cette plante ramifiée, au feuillage d'un beau vert luisant, est haute de 30 à 60 cm.

Qualités : puissance aromatique des feuilles, graines et racines.

coriandre cultivee

Coriandre en fleur

Plantation de la coriandre

Où planter la coriandre ?

Sol

Si elle accepte presque toutes les terres de jardin, la coriandre apprécie plus particulièrement les terrains assez légers, riches en humus et chauds.

Exposition

Sans surprise : la coriandre apprécie le soleil !

Quand planter la coriandre ?

Vous pouvez planter les plants de coriandre de mai à août.

Comment planter la coriandre ?

En pleine terre

- Installez la coriandre en veillant à espacer les plants d'environ 20 cm. Attention à ne pas enterrer le collet.

En pot

- Choisissez un contenant d'au moins 30 cm de diamètre et de profondeur, rempli de terreau.

Arrosez abondamment juste après la plantation.

Culture de la coriandre

Arrosage de la coriandre

Cette plante aromatique ne nécessite pas obligatoirement un arrosage suivi, mais soyez prêts à intervenir en cas de canicule ou de sécheresse. Et ce, d'autant plus si vous cultivez la coriandre en pot, où le volume de terre est réduit.

N'oubliez pas que tout stress (manque d'eau, mais aussi épisode de froid, chaleur excessive...) fait monter précocement la coriandre à fleurs.

Fertilisation

En pleine terre comme en pot, la coriandre ne nécessite aucune fertilisation. Au contraire, un excès d'engrais azoté favorise la croissance du feuillage au détriment de sa qualité et rend cette plante aromatique plus sensible aux attaques éventuelles de ravageurs et de maladies.

Taille de la coriandre

La coriandre ne nécessite pas de taille. Si vous souhaitez cultiver la coriandre pour son feuillage et non ses graines, retardez le développement des tiges florales (on les reconnaît à leurs feuilles plus fines et élancées) en les pinçant dès leur apparition.

Multiplier la coriandre

La coriandre se sème de mai à juillet, en place. Éclaircissez les plants dès leur levée de façon à laisser un espace de 20 cm à ceux qui restent en pleine terre. Dans le Midi, il est possible de semer la coriandre en automne pour une récolte des feuilles dès le mois de février suivant.

Si elle se plaît dans votre jardin, la coriandre peut se ressemer d'elle-même, parfois avec abondance, mais sans jamais devenir envahissante.

Pierre-Adrien
pierre adrien conseil coriandre

Attaques et maladies de la coriandre

Dans le jardin amateur, cette plante aromatique ne fait pas vraiment l'objet d'attaques de ravageurs ou de maladies.

Récolte, conservation et utilisation

Récolte de la coriandre

Les feuilles se récoltent de juillet à septembre, en fonction des besoins. Attention : dès que la plante s'apprête à fleurir, son feuillage s'affine et perd de sa saveur.

Les graines de coriandre se récoltent bien sèches, lorsqu'elles sont grises.

Conservation de la coriandre

Vous ne pourrez guère conserver un bouquet de coriandre mis dans un verre d'eau plus de deux jours. N'hésitez pas à les congeler : ciselez le feuillage et glissez-le avec de l'eau dans des bacs à glaçons.

Les graines de coriandre se conservent dans des pots en verre ou en plastique ou bien dans des sachets en papier.

Utilisation de la coriandre en cuisine

Les feuilles de la coriandre peuvent se glisser dans des plats cuits à qui elles apportent une saveur acidulée, mais il est préférable de les verser dans les ragoûts et sauces en fin de cuisson. On utilise également la racine un peu charnue de la coriandre, aussi très aromatique.

Quant aux graines, elles gagnent à être grillées à sec. Réduites en poudre, elles aromatisent les pâtisseries, les entremets, les compotes et confitures. Entières, elles parfument les courts-bouillons de poisson ainsi que les sauces des volailles, des courges, des patates douces…

Comment utiliser les feuilles de coriandre finement ciselées ?

- en les mêlant à de la viande d'agneau hachée et des zestes de citron vert, à rouler en boulettes à frire, à enfermer dans des feuilles de brick ;
- en velouté avec des courgettes, de la ciboule et du gingembre haché ;
- en « pico de galo » : avec de petits dés de tomates et d'oignon, mêlé de piment au vinaigre haché ;
- avec des dés de poisson blanc marinés dans du jus d'orange et de citron.

Bon à savoir : en Égypte Antique, on rendait déjà grâce aux vertus thérapeutiques de la coriandre. Cette plante possède un très intéressant taux de vitamines K, notamment dans son feuillage cru. Celui-ci aurait également des vertus antioxydantes. Mais ce sont surtout les graines de la coriandre que l'on utilise en phytothérapie. Elles ont les mêmes propriétés que l'anis. Leur infusion (1 cuillère à café pour une tasse d'eau bouillante, infusée 10 minutes) est digestive et stimulante : elle aide à lutter contre les intoxications d'origine intestinale et la diarrhée.

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou l’entretien de la coriandre ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris