Imprimer
feuille salade

Salade : variétés, plantation et culture

Publié le 26 févr. 2019

Grâce à leur grande diversité, les salades sont au menu toute l'année. Incontournables et faciles à cultiver au potager comme en pot sur le balcon, elles offrent rapidement leur verdure croquante et vitaminée, à déguster sitôt cueillie !

Grâce à leur grande diversité, les salades sont au menu toute l'année. Incontournables et faciles à cultiver au potager comme en pot sur le balcon, elles offrent rapidement leur verdure croquante et vitaminée, à déguster sitôt cueillie !


Présentation de la salade

Laitue pommée

Laitue pommée val d'orge

La majorité de nos salades sont des plantes annuelles faisant partie de la famille des Astéracées. L'appartenance à cette grande famille se constate si on les laisse fleurir. En effet, elles produisent alors de grandes inflorescences ramifiées, composées de petits capitules jaune vif pour les laitues et bleu ciel pour les chicorées.

Les salades offrent une croissance rapide et connaissent deux phases bien distinctes dans leur cycle de vie :

1. La première est la phase végétative pendant laquelle les feuilles se développent et s'imbriquent en pomme serrée ou en bouquet ouvert. On les récolte généralement à ce stade.

2. La seconde est la phase reproductrice, la tige principale s'allonge pendant la montaison, puis fleurit et produit des graines.

Les salades proviennent essentiellement de deux espèces cultivées depuis l'Antiquité :

- la laitue commune (Lactuca sativa) à l'origine de la grande tribu des pommées (ou Beurre), des grasses, des batavias, des « à couper », des romaines...
- et la chicorée endive (Cicorium endivia) qui a donné naissance à une multitude de scaroles et de frisées.

Le saviez-vous ? Le nom laitue vient du mot latin « lac », qui signifie lait, en référence au latex blanc produit quand on coupe la base de sa tige. Ce latex nommé lactucarium offre des propriétés sédatives. Manger de la laitue le soir aide à s'endormir !

Variétés de salade

Laitue romaine

Laitue romaine grise maraîchère

Les variétés de salades sont nombreuses. Semer soi-même ses salades permet de varier les plaisirs gustatifs et visuels (couleurs, formes et textures) qu'offre cette grande famille de « légumes feuilles ».

Selon la saison de culture et de récolte, des variétés sont plus adaptées que d'autres pour leur résistance au froid (automne, hiver, début du printemps) ou au sec et à la chaleur (fin du printemps, été).

Laitue

- Batavia : Feuilles cloquées aux bords découpés et ondulés. Forme une pomme plus ou moins allongée selon la variété. (« Dorée de Printemps » et « Rouge Grenobloise »)

- Romaine : Feuilles cloquées aux bords découpés et ondulés. Forme une pomme plus ou moins allongée selon la variété. (« Remus » et « Blonde maraîchère »)

- A couper : Feuillage tendre, plus ou moins découpé et ondulé, voire frisé. (« Feuille de chêne » et « Lollo rossa »)

- Pommée : Feuilles rondes, lisses et tendres. Pomme ronde ou aplatie. (« Sucrine » et « Merveille d'Hiver »)

- Grasse : Feuilles épaisses, très cloquées, craquantes. Catégorie réunissant ces variétés de salades très résistantes à la chaleur. (« Maïko »)

Chicorée

- Scarole : Feuilles croquantes, larges, ondulées à bords dentés. Salade très résistante au froid (culture automne/hiver). Variété incontournable : « Scarole en corne du Loiret »

- Frisée : Feuilles étroites et nombreuses en rosette dense et étalée, découpées et dentées. Plus ou moins résistante au froid selon la variété. (« Frisée de Meaux » et « Minerva »)

Roquette potager

Roquette en pleine terre

Roquette

Feuilles dressées, étroites, découpées, vert foncé. Texture un peu épaisse. Fleurs jaune pâle veiné de violet.

Semis directement en place au printemps et en été, récolte des feuilles tendres 1 à 2 mois plus tard. Le petit truc : arroser régulièrement s'il fait sec pour éviter des feuilles de roquette trop épaisses et piquantes.

Mâche Louviers

Mâche verte coquille de Louviers

Mâche (ou doucette)

Petites feuilles vert intense, arrondies, disposées en rosette.

Semis directement en place sur un sol ferme tout l'été jusqu'à octobre, récolte de la fin de l'été jusqu'en fin d'hiver selon le semis. Le petit truc : inutile de retourner et fertiliser le sol avant le semis de la mâche. Un simple désherbage suffit.

Plantation de la salade

Comment semer et planter des salades (vidéo)

Où planter la salade ?

Exposition

Elle préfère le soleil ou la mi-ombre légère.

Sol

La salade apprécie un sol ameubli, fertile et frais, plutôt neutre. Les salades d'hiver et de printemps se plaisent en sol bien drainé tandis que celles d'été et d'automne se plaisent dans une terre plus consistante et lourde.

Quand planter les salades ?

Le repiquage de plants est possible de mars (dès février en climat doux) à octobre.

Comment planter la salade ?

En pleine terre

1 - Ameublissez le sol que vous aurez enrichi quelques semaines auparavant ou à l'automne précédent avec des fumures bien décomposées.
2 - Humidifiez les mottes dans une bassine d'eau et retaillez légèrement les feuilles pour faciliter la reprise.
3 - Repiquez les plants en godets en les espaçant de 30 cm pour les laitues et 40 cm pour les chicorées sur des rangs écartés de 40 à 50 cm. Surtout, n'enterrez pas le collet (le cœur de la salade). La jeune salade ne doit pas être serrée à ce niveau-là.
4 - Terminez par un arrosage au goulot pour que la motte des racines adhère à la terre.
5 - Couvrez avec un voile de forçage ou un petit tunnel de maraîchage pour préserver des gelées de fin d'hiver ou printanières.

En pot

1 - Choisissez des laitues à couper permettant des cueillettes régulières.
2 - Prévoyez un grand bac ou une jardinière d'au moins 30 cm de longueur percée de trous de drainage.
3 - Augmentez le drainage en plaçant sur ¼ de la hauteur du contenant une couche de billes d'argile ou de pouzzolane.
4 - Utilisez un terreau de plantation allégé avec de la perlite ou du sable grossier et enrichi avec une fumure organique ou du compost bien mûr.
5 - Installez les plants et arrosez copieusement.

Astuce : mêlez vos salades en pot à des herbes fines (cerfeuil, ciboulette, persil) et des fleurettes pimpantes comme des violas et des œillets d'Inde !

Pierre-Adrien
astuce salades

Culture de la salade

Arrosage de la salade

En pleine terre

Veillez à maintenir le sol frais de la plantation jusqu'à la récolte par des arrosages réguliers si les précipitations ne sont pas au rendez-vous. Les salades n'apprécient pas les à-coups d'arrosage. Pour une meilleure pénétration de l'eau, effectuez quelques binages jusqu'à la récolte. Conseil : évitez de mouiller les feuillages pour limiter les maladies.

En pot

Arrosez les salades en pot régulièrement, sans excès, pour maintenir le substrat frais.

Fertilisation

La fertilisation est inutile.

Protection hivernale

En pleine terre

Les jeunes plants repiqués en fin d'hiver craignent les gelées encore fréquentes à cette période. Gagnez quelques degrés avec des protections comme un voile de forçage, un tunnel, une cloche en verre. Pour les récoltes d'automne et d'hiver, les scaroles et certaines frisées résistent aux gelées qui améliorent même leur goût en diminuant leur amertume naturelle tandis que les variétés d'été sont cuites par le froid. Limitez l'effet du gel en région froide en paillant autour des salades avec des paillettes de lin ou des feuilles mortes ou couvrez avec les protections préconisées pour la fin d'hiver.

En pot

Placez la jardinière à l'abri des courants d'air froids et des fortes précipitations qui favorisent les maladies et ralentissent la croissance. Couvrez avec un petit voile de forçage lorsqu'il gèle. Découvrez dès que les températures redeviennent positives.

Taille de la salade

La taille de la salade ne se fait que dans le cas des laitues à couper. On coupe (pour récolter) juste au-dessus du collet (cœur de la salade) pour que la salade repousse.

Multiplier les salades

Semer de la salade est facile. Le plus important réside dans le choix de la variété de salade adaptée à la période du semis (regardez bien cette indication sur le sachet de graines).

Bon à savoir : les laitues de printemps se cultivent avant la chaleur et offrent une croissance rapide. Les laitues d'été résistent à la chaleur et à la montaison. Les laitues d'automne résistent au froid et à l'humidité. Les laitues d'hiver se cultivent en plein air ou sous abri dans les régions de climat doux.

1 - Les laitues se sèment de février à septembre pour des récoltes d'avril à novembre. Les chicorées se sèment d'avril à août pour des récoltes d'août à décembre.
2 - Échelonnez les semis pour échelonner les récoltes. Fractionnez vos sachets et semez tous les 15 jours pour garantir une production régulière et durable plutôt qu'une overdose de salades.
3 - Les graines blanches ou noires selon les variétés se sèment directement en place. Il est possible de semer en terrine, mais les repiquages « maison » retardent la récolte et donnent des salades plus sensibles dans un premier temps aux limaces et plus promptes ensuite à monter à graines.
4 - Généralement, les laitues germent bien dans un sol frais (12 à 18 °C) tandis que les scaroles et les frisées apprécient un sol bien réchauffé ou un abri (> 18 °C).
5 - Semez le plus clair possible, à la volée ou en lignes espacées de 40 à 50 cm sur un sol bien préparé. Couvrez avec un peu de terreau, les graines ne doivent pas être enfouies trop profondément. Tassez avec le dos du râteau et arrosez en pluie fine. Ombrez avec du journal humide, des cageots renversés ou un voile d'ombrage si le temps est chaud et sec.
6 - Éclaircissez le semis lorsque les plantules ont 3 à 4 feuilles pour ne laisser qu'un plant tous les 30 cm.
7 - Repiquez les plus beaux plants éliminés ou ajoutez-les comme jeunes pousses dans les salades de saison.

Note : l’opération d'éclaircissage est inutile pour les laitues à couper.

Attaques et maladies de la salade

Les laitues et les chicorées peuvent se montrer sensibles aux maladies (fonte des semis, mildiou, botrytis, pourriture du collet ou des feuilles, nécroses) et aux parasites (limaces et escargots, pucerons, noctuelles, altises...) dans de mauvaises conditions de culture. Mettez toutes les chances de votre côté :

1 - en drainant le sol (surtout pour les laitues) ;
2 - en arrosant régulièrement, mais sans excès ;
3 - et en évitant les fumures mal décomposées.

Récolte, conservation et utilisation

Récolte de la salade

Les salades se récoltent différemment selon la variété :

- La cueillette des laitues à couper se fait toute la saison tandis qu'on attend un large bouquet ouvert ou une pomme bien formée pour les autres.
- Le cœur des chicorées (scaroles et frisées) doit être blanchi une quinzaine de jours avant la récolte. Liez toutes les feuilles, parfaitement sèche sinon elles pourrissent, avec un raphia pour empêcher la lumière de pénétrer au cœur de la salade. Vous pouvez aussi couvrir le cœur avec un pot de terre cuite renversé ou une petite cagette lestée avec une pierre.

Conservation de la salade

Mangez les salades bien fraîches, croquantes et vitaminées si possible juste après la cueillette. À défaut, conservez-les un à deux jours, après nettoyage et séchage des feuilles, dans une boîte en plastique placée dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Utilisation en cuisine

Les laitues et les chicorées se consomment crues après un lavage rapide, feuille à feuille (pas de trempage) dans une eau vinaigrée et un essorage dans un torchon ou un panier à salade. On peut aussi les manger cuites, poêlées au beurre ou dans du jus de viande, ou encore cuisinées à la vapeur et assaisonnées comme des épinards.

Coup de cœur pour le mesclun : de jeunes pousses de salades (laitues, chicorées, cresson, roquette, mâche, pissenlit) mêlées à d'autres feuilles peu développées et très tendres (arroche, betterave, épinard) et à des herbes aromatiques (cerfeuil, ciboulette, coriandre, persil) forment un délicieux mesclun. Celui-ci peut varier selon l'inspiration et la saison. Donnez-lui plus de couleurs en lui ajoutant des fleurs comestibles (fleurs de ciboulette, capucine, bourrache, violette...).

Questions / réponses

Quels légumes planter dans ma jardinière ?

Dans une jardinière (ou dans une table de culture), où la profondeur de terre n’est pas très importante, optez pour des légumes à petit développement comme la salade, les radis, la roquette ou les épinards … Les fraises, ainsi que les piments et les poivrons fonctionnent très bien aussi. Le plus important est d’utiliser un terreau spécial potager (bio de préférence) et de bien surveiller l’arrosage.

Quels légumes pourront pousser dans mon carré potager sur ma terrasse qui ne bénéficie pas de lumière directe ?

Toutes les plantes potagères ont besoin de la lumière du jour pour se développer. Dans ces conditions, les radis et la salade peuvent donner des résultats. Vous pouvez aussi faire pousser des herbes comme le persil, la menthe ou l’origan par exemple.

Vous avez d'autres questions sur le choix de vos salades ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris